Google et Levi’s lancent de nouvelles vestes en jean connectées. La toute première veste connectée crée par ces deux firmes a été commercialisée en 2017 seulement pour le marché américain. 3w online revient sur les innovations que vont apporter ces nouveaux produits désormais disponibles en France.

 

Veste connectée Levi's - Bouton Levi's

 

Ce qui change depuis 2017

La première veste connectée de Google et de Levi’s sortie en 2017 était une véritable innovation : des fils conducteurs intégrés sur la manche gauche de la veste permettaient d’assurer une connexion mobile. Malheureusement, elle ne pouvait être lavée qu’une dizaine de fois du fait que les circuits électroniques présents sur la manche s’endommageaient au lavage. Un véritable problème pour un produit coûtant pas moins de 350$.

Les deux nouvelles vestes connectées sorties en octobre 2019, moins chères que les précédentes, 175€ pour la Classic Trucker et 199 € pour la version Sherpa, se distinguent par de nombreux aspects. Ces vestes fonctionnent grâce à un capteur qui vient se clipser sous le revers de la manche. Il suffit alors à l’utilisateur d’enlever cet appareil pour pouvoir laver la veste.

Ce capteur est une puce, appelée « puce Jacquard ». Ses fonctionnalités sont nombreuses et novatrices. Nous pouvons grâce à nos gestes de « manches » et nos doigts accéder à plusieurs applications de notre téléphone comme prendre un appel ou lancer Google Assistant. L’utilisateur pourra ainsi paramétrer ses actions lui-même selon les gestes qu’il effectue : taper plusieurs fois, poser la main dessus plusieurs secondes…

Il est même possible de prendre des selfies ou encore, par exemple, de déclencher une vibration qui nous alerte si jamais nous sortons sans notre smartphone.

 

Un produit tendance

 

Avec la forte évolution de l’usage des objets connectés et de la recherche vocale, ce produit répond à un nouveau comportement des internautes qui est de privilégier les commandes vocales. Selon une étude, 19% des français ont utilisé la recherche vocale en 2018 et ce chiffre ne cesse de croître. De ces utilisateurs, 40% l’utilisent hors de chez eux et seront donc susceptible de lancer google assistant via la puce Jacquard.

 

Lire aussi – La recherche vocale révolutionne le référencement naturel !

 

Le marché des objets connectés connaît une croissance extrêmement forte de 33% en France en 2018. On estime d’ailleurs que 80 millions de ces objets seront en utilisation en 2020 alors qu’ils n’étaient que 15 millions en 2012.  Même si 57% de ces produits sont liés à la maison, le marché des vêtements connectés bénéficie de 46% de croissance par an.

Les principaux freins que rencontrent les acheteurs sont leurs peurs liées à une surexposition aux ondes électromagnétiques, l’impossibilité de laver leurs produits en machine et le prix du vêtement qui peut être excessivement haut allant jusqu’à 5 fois le prix d’un vêtement classique.

veste connectée Levi's - Puce Jacquard

Source : https://atap.google.com/jacquard/technology/

 

Un produit unique

 

Ces deux vestes connectées sont des vêtements innovants et uniques en leur genre. De ce fait, cette technologie ne fonctionne que par bluetooth avec des iPhones à partir d’IOS 10 ou des téléphones Android à 6.0.1.

Un problème que l’on peut rencontrer avec ces vestes est le rechargement de l’objet connecté qui ne peut pas se recharger via une prise USB comme on pourrait l’imaginer. Les piles devront alors être changées tous les 2 à 4 ans selon la fréquence d’utilisation du consommateur.

Il est désormais possible de se procurer ces vestes depuis le 3 octobre 2019, exclusivement aux États-Unis, au Japon, en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Royaume-Uni, en France, en Italie ou en Allemagne.

WhatsApp chat