Recherches géolocalisées, requêtes vocales, …Le comportement des internautes est en constante mutation. La preuve en est de nouveau avec cette nouvelle étude de Jumpshot et Rank Fishkin : de moins en moins d’internautes cliquent sur les résultats de recherche. Depuis 2016, cette tendance progresse et se confirme aujourd’hui. En juin 2019, un cap historique a d’ailleurs été franchi chez Google : près d’une recherche sur deux ne génère aucun clic.

3W-Online vous donne des éléments de réponse pour expliquer cette tendance.

Tendance du zero clic

Zéro clic search : les données de l’étude

 

Plus de 50 % ! En juin 2019, plus de la moitié des recherches sur Google n’ont entrainé aucun clic. Ce phénomène ne cesse de croître : en 2016, la part des recherches « zéro clic » était de 43,9%.

En collaboration avec l’entreprise d’intelligence digitale Jumpshot, Rand Fiskin expert SEO et fondateur de la société Moz, a mis ce phénomène en lumière. Selon leur récente étude, en 2019 :

  • 4,42% des internautes ont cliqués sur un résultat payant.
  • 45,25% des recherches ont généré des clics sur un résultat naturel.
  • 50,33% des internautes se sont arrêtés aux résultats de recherche

tendance du zero clic sur google

Référencement naturel VS référencement payant

Les internautes cliquent de moins en moins sur les résultats de recherches organiques. Les spécialistes l’expliquent par l’augmentation des liens sponsorisés en haut des résultats de recherche.

 

 

Zéro clic search : comment expliquer cette tendance ?

 

Une tendance encore plus marquée sur mobile

 

Mobile tendance du zero clic

Selon l’analyse de Rand Fishkin, cette forte progression est dû principalement au mobile car la grande majorité des recherches se fait via ce device. Selon l’étude, près de 62% des recherches sur mobile n’ont abouti à aucun clic contre 33,7% sur ordinateur.

 

 

Mais pourquoi les internautes s’arrêtent-ils à la page de recherche ?

 

Car ils ne trouvent tout simplement pas la réponse à leur requête dans les résultats de recherche et en relance une. L’autre cause, un peu plus alarmante pour les marketeurs, est qu’ils ont accès directement à la réponse qu’ils recherchent dans le SERP de Google via les résultats enrichis et les Answers box.  Ils ont donc nul besoin de cliquer sur les annonces.

Ainsi, Google n’est plus considéré comme un simple moteur de recherche mais devient un moteur de réponses. Il favorise les réponses rapides et courtes. Si vous souhaitez, par exemple, connaitre les horaires d’ouverture d’un magasin, vous avez directement l’information sur les résultats de Google.

 

Zéro clic search : Face à cette tendance, que faire ?

 

Pour les professionnels du web, c’est en enjeu majeur. Ce phénomène engendre une perte de trafic potentielle sur les sites. Le tout est d’adapter sa stratégie digitale. Rappelons que Google améliore ses algorithmes afin de fournir des résultats rapides sur le moteur. Il s’agira donc de s’adapter à Google en misant par exemple sur les contenus enrichis, sur la recherche vocale et pourquoi pas sur les nouveaux formats d’annonce telles que les Gallery ads ?

 

Lire aussi – Gallery Ads : tout ce que vous devez savoir sur le nouveau format d’annonce de Google

 

Néanmoins, Rand Fishin relativise : même si le taux de clic des annonces diminue, les recherches continuent de croitre sur Google, qui reste le principal moteur de recherche. Selon lui, « une recherche qui ne se termine pas par un clic n’est pas forcément inutile pour les professionnels du web : de nouvelles pratiques d’optimisation des résultats de recherches Google se développeront certainement. »

Avec l’évolution de Google en tant que moteur de réponse, la tendance du zéro clic n’est pas prête de s’arrêter.

 

L’équipe de 3W Online

WhatsApp chat