Les paramètres des comptes Google et leur confidentialité évoluent ! Les internautes peuvent désormais autoriser le géant du web à se servir un peu plus de leurs données personnelles pour diffuser des publicités correspondant mieux à leur profil et à leurs intérêts. L’objectif serait d’améliorer l’expérience de navigation…

Les paramètres Google évoluent…

Les internautes peuvent désormais contrôler le type de publicité diffusée lors de leur navigation. Cela se fait via leur paramètre de compte et la nouvelle rubrique My Activity. L’internaute communique d’abord des détails personnels (âge, sexe…) et ses centres d’intérêts. Il a ensuite accès à tout son historique de navigation et peut contrôler toute donnée utilisée par le moteur de recherche. Cela comprend notamment ses recherches web, sites visités, maps, applications utilisées, vidéos regardées… Enfin, il donnera explicitement son accord pour que Google exploite ces informations.

Pour des internautes plus réceptifs aux annonces…

Qu’il choisisse de laisser Google exploiter ses données ou non, l’individu sera la cible de nombreuses publicités sur le net. En acceptant l’utilisation de ses données, l’internaute sera alors exposé à des annonces plus pertinentes. Son expérience de navigation sera ainsi améliorer. Ces nouvelles publicités pourront même intéresser davantage l’internaute et il pourrait, de ce fait, les juger moins intrusives. Rappelons que cet élément est l’un des gros points noirs des publicités online.

Et l’amélioration des performances des annonceurs

En donnant explicitement son accord, l’internaute consent à recevoir des publicités. Il est donc moins réticent sur le sujet et peut même voir les annonces imposées d’un œil positif. Etant plus ciblées, elles attireront également davantage son intérêt. Le nombre d’impressions et le taux de clics ont alors de grandes chances de s’améliorer. Les annonceurs peuvent s’attendre à voir leur ROI progresser !

Google poursuit ici son objectif d’améliorer la navigation de ses internautes tout en exploitant leurs donnée personnelles. Les nouveautés sont que, cette fois, Google demande explicitement l’accord de l’internaute et qu’il lui donne un certain contrôle. Les individus peuvent dorénavant choisir à quel type de publicité ils seront exposées et la diffusion des annonces sera naturellement plus ciblée ! Il semblerait que chaque partie soit gagnant…

WhatsApp chat